CRAK #6

Créé en 2012 par l’association Babbel qui porte les projets de créations sonores de l’église Saint Merry où elle est implantée, CRAK est un festival qui rassemble les musiques entre les mailles, inclassables dans le cadre du cloisonnement actuel des genres musicaux. Sa programmation se veut le reflet de la création sonore contemporaine française et internationale, affranchie des définitions politiques, et s’inscrit dans une démarche militante de décloisonnement des genres et de mélanges des publics associés à ces derniers. CRAK cherche à offrir au public francilien la possibilité de découvrir des projets rarement visibles à Paris, voire inédits, et d’encourager la mise en réseau de la scène parisienne avec ses équivalents européens et internationaux. Pour cette 6ème édition, CRAK souhaite aller encore plus loin et proposer à son public une programmation à la frontière de tous les genres, qu’elle soit contemporaine avec l’ONCEIM ou le Jon Gibson Ensemble; électronique avec Mark Fell et Will Guthrie ; improvisée avec Claire Bergerault, John Tilbury et Eddie Prevost; électroacoustique avec Hanna Hartman et Tomoko Sauvage; et audiovisuelle avec Pierce Warnecke.

PROGRAMME

Jeudi 21 septembre - 20h30 / Eglise St Merry

CLAIRE BERGERAULT SOLO
MARK FELL & WILL GUTHRIE


Vendredi 22 septembre - 20h30 / Eglise St Merry

TOMOKO SAUVAGE
ONCEIM & JOHN TILBURY - SANS
HANNA HARTMAN - DEFROST


Samedi 23 septembre - 20h30 / Eglise St Merry

JON GIBSON’S VISITATIONS
EDDIE PREVOST & JOHN TILBURY
PIERCE WARNECKE - CYCLIC REMAINS


FaceBook



JEUDI 21 SEPTEMBRE

20h30 - Eglise St Merry 76 rue de la Verrerie 75004 Paris

Event FaceBook du Jeudi 21 Septembre

MARK FELL & WILL GUTHRIE
(UK/AUS)

Première en France
Mark Fell : électronique
Will Guthrie : batterie, percussions
La première soirée du festival frappe très fort avec ce duo, inédit en France, qui rassemble deux artistes majeurs du paysage musical européen.
A l’image du festival, ce duo émane d’une volonté de rassembler sous la même bannière un large éventail de pratiques et de propositions musicales. Ainsi on entendra les circonvolutions erratiques du batteur australien (Nantais d’adoption) Will Guthrie, fer de lance de cette génération d’improvisateurs touche à tout qui évoluent aux frontières du free-jazz, du minimalisme et de la musique électronique.
A ses côtés, Mark Fell, véritable maître à penser de l’outil musical/sonore digital, oeuvrant autant dans le champs des installations sonores que donnant un nombre considérable de conférences en la matière, primé des plus prestigieux prix en la matière (mention d’honneur aux Ars Electronica, Quartz Award pour sa contribution à la recherche musicale digitale, etc.). Fervent adepte du studio (Raster Noton, PAN, Editions Mego), il limite ses apparitions scéniques au stricte nécessaire et nous réserve cette performance inédite à l’église St Merry.
VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nKzOeaRUjaU
WEB : http://www.will-guthrie.com   http://www.markfell.com/wiki/
CLAIRE BERGERAULT SOLO (FR)
Le travail de Claire Bergerault en solo est un véritable écrin : rare et précieux. Au fil d’années d’expérimentations, de collaborations (Jean-Luc Guionnet, Thomas Tilly, Will Guthrie…) ou à la tête de projets titanesques comme le LOBE (Orchestre d’improvisation de 22 musiciens), elle a suivi un cheminement tout personnel pour créer son propre langage qu’elle déploie dans une grammaire impeccable et unique en son genre. De la voix, il s’agit de retenir le son premier : une onde sonore redessinant l’espace. Claire Bergerault sculpte cette onde, qui traverse et imprime la matière. L’accordéon est une autre voix, s’insinuant, distordant et fusionnant avec l’organique. Il est un socle sur lequel la voix pose son empreinte. De cette union, naissent d’autres résonnances, à perte d’écoute, qui tissent des liens avec un connu lointain. Dans l’accoustique d’une église qui amplifie chaque détail, c’est comme lorssqu’on regarde dans un microscope, il y a un autre monde qui s’ouvre.
WEB : http://www.clairebergerault.com/stick-slip.html
VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=CKjZQMqFco8


VENDREDI 22 SEPTEMBRE

20h30 - Eglise St Merry 76 rue de la Verrerie 75004 Paris

Event FaceBook du Vendredi 22 Septembre

ONCEIM & JOHN TILBURY (FR/UK) - SANS
Première à St Merry

Pas de fumée sans feu ! Chaque édition du festival CRAK est désormais indissociable du concert événement de l’ONCEIM (Orchestre de Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisation Musicales sous la direction de Fredéric Blondy).
Après Stephen O’Malley, Eliane Radigue et Jérôme Noetinger, c’est au tour du pianiste anglais John Tilbury d’être aux manettes de cet orchestre tentaculaire (34 musiciens) qui porte haut et fort les couleurs de la création contemporaine. Dans l’antre de St Merri, lieu de villégiature de l’orchestre depuis sa création en 2011, chaque prestation de l’ONCEIM résonne comme une déflagration de son et d’énergie. La collaboration avec John Tilbury (1936) parait évidente puisqu’il n’est autre que le membre fondateur du trio mythique AMM. Pionnier des musiques minimalistes et de l’improvisation electro-accoustique, il s’est imposé comme l’interprête de référence des oeuvres pour piano de Morton Feldman, John cage et Cornelius Cardew. La pièce présentée s’intitule SANS et sera le fruit d’un travail sur l’improvisation basé sur le texte de Beckett «Sans» (1970).
WEB : http://onceim.fr    VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ZVAM_O7Z2y8&t=55s

TOMOKO SAUVAUGE TOMOKO SAUVAUGE (FR/JP) - WATERBOWLS

Depuis plus de dix ans, Tomoko Sauvage examine les propriétés acoustiques et visuelles de l’eau sous différents états. Composé de bols en porcelaine remplis d’eau de tailles variées, amplifiés par des hydrophones (microphones sous-ma-rins), WATERBOWL est une sorte de synthétiseur naturel générant un timbre fluide en utilisant vagues, gouttes et bulles qui entrent en résonance. De ces réceptacles émerge également un Larsen subaquatique, phénomène acous-tique qui nécessite un accordage délicat suivant la quantité d’eau, un contrôle subtile de l’intensité et une interaction avec l’espace acoustique. En investissant des matières primordiales à travers des gestes ludiques, Tomoko Sauvage recherche un équilibre fragile entre aléa et discipline, ordre et et chaos.


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=UOe9ZOobJeg
WEB : https://o-o-o-o.org
HANNA HARTMAN (SE) - DEFROST
Première en France

D’origine suédoise, Hanna Hartman est une figure incontournable de la musique expérimentale à Berlin. Depuis le début des années 90, elle compose pour la radio, écrit pour de nombreux ensembles de musique électro-acoustique, réalise des installations sonores et interprète ses pièces partout dans le monde. Son travail réalise une synthèse habile entre musique concrète, composition électro-acoustique et bidouillage DIY. Loin des querelles de clocher, elle a su créer autour d’elle un univers sonore personnel et poétique qu’elle nous livre sans fard. Pour cette édition du festival CRAK, elle a choisi de présenter son dernier travail en solo : DEFROST. Une alchimie redoutable à base de tubes sous pressions, d’amidon en décongélation et de surfaces rotatives.

WEB : http://www.hannahartman.de
VIDEO : https://vimeo.com/82784209
https://www.youtube.com/watch?v=flOCbGHaXPE


SAMEDI 23 SEPTEMBRE

20h30 - Eglise St Merry 76 rue de la Verrerie 75004 Paris

Event FaceBook du Samedi 23 Septembre

MJOHN GIBSON’S VISITATIONS (US) JON GIBSON’S VISITATIONS (US)
Première en France

Aucun autre artiste n’a pu jouer en première mondiale «In C» de Terry Riley, «Drumming» de Steve Reich et «Einstein on the beach» de Philipp Glass. Trois oeuvres historiques qui posent les bases de la musique du XXIe siècle. Et comme un train peut en cacher un autre, c’est en allant explorer la partie immergée de l’iceberg qu’on a trouvé «Visitations». Initialement sortie en 1973 sur Chatham Record, le label de Philip Glass, voici la remarquable contribution de Jon Gibson à cet édifice massif. De par les libertés qu’il prend par rapport au genre de référence, «Visitations» s’impose aujourd’hui comme un chef d’oeuvre de la musique minimaliste. Gibson s’éloigne habilement des structures répétitives et recréé à sa manière cette transe caractéristique dans un drone jouissif où s’entremêlent field recordings, flûtes éthérées, percussions entétées et synthétiseurs analogiques.
Avec son nouvel ensemble, Jon Gibson réimagine sa pièce en y intégrant des synthétiseurs modulaires ainsi que la projection de son film «One Way» tourné au début des années 1970 dans le désert californien.
Jon Gibson ensemble est composé de Jon Gibson, Jeremy Gibson, John Also Bennett, George Bennett, Britton Powel.
AUDIO : https://soundcloud.com/superiorviaduct/jon-gibson-visitations-excerpt
VIDEO : https://player.vimeo.com/video/174564581

PIERCE WARNECKE (US) - CYCLIC REMAINS PIERCE WARNECKE (US) - CYCLIC REMAINS
Création

A l’heure où musique et vidéo forment un couple indissociable, omniprésent et parfois redondant, rares sont les artistes qui parviennent à jouer habilement avec les deux faces d’une même carte. Musicien hors pair et vidéaste chevronné, PIerce Warnecke exploite depuis 10 ans les rapports complexes entre musique et image et s’emploie à créer les conditions idéales de leur symbiose. Artiste ambidextre, on a pu le remarquer pour son travail de vidéaste aux cotés de Frank Bretshneider (fondateurs du label Raster Noton) , ses productions sonores avec l’artiste visuel Matthew Biederman ou en solo sur le label room40. Habitué des grands rendez vous d’arts numériques (Mutek, Electra, CTM, Biennale Némo…) Pierce Warnecke réserve au festival CRAK et son décor unique cette nouvelle performance en solo. Cyclic Remains est une performance audiovisuelle qui met en scène les effets du temps sur la détérioration d’objets du quotidien qu’ils soit sonore ou visuels. La vidéo est traitée en temps réel sur 3 écrans séparés, chaque écran présentant un stade de détérioration supplémentaire par des procédés distorsions de l’image et du son.
WEB : http://piercewarnecke.com
VIDEO : https://vimeo.com/159283625

JOHN TILBURY & EDDIE PREVOST (UK)
JOHN TILBURY & EDDIE PREVOST (UK)

On l’aura compris, John Tilbury est la figure de proue de cette sixième édition du festival CRAK. Cette année, en plus de son travail de compositeur avec l’ONCEIM, c’est aux cotés du percussionniste anglais et routard infatigable des musiques improvisées en Europe Eddie Prévost qu’il a choisi de nous livrer cette autre facette de sa pratique musical : celle de l’improvisateur visionnaire. Tous deux forment les deux têtes de l’hydre AMM, groupe qui représente l’une des aventures les plus radicales de la musique improvisée depuis 1965 (AMM a accueillit successivement ou simultanément Keith Rowe, John Tilbury, Lou Gare, Cornelius Cardew, Christian Wolff et Rohan de Saram). Ce duo n’en est pas à ces premiers balbutiements. En plus des années de pratique en trio avec Keith Rowe, on a pu entendre depuis plus de dix ans en live ou, pour les afficionados, sur le disque «Discrete Moment» (paru en 2004 sur Matchless Records, le label de Eddie Prévost). Une musique fraiche et sensible usant d’un art somptueux de la suspension et de la fluidité qui s’inscrit résolument dans l’abolition des genres et de l’idiome en musique.
WEB : https://www.youtube.com/watch?v=UmhtBJSuIRw



INFOS CRAK #6

TARIFS

Tarif plein : 15€
Tarif réduit : 10€ (bénéficiaires des minimas sociaux, étudiants)
Pass 3 soirées : 35€
Workshop + pass 3 soirées : 80€
Informations : contact@babbelproductions.com
Plus d’infos sur : FaceBook

CONTACTS FESTIVAL

Programmation : louisjoseph.laurain@gmail.com
Production, administration : eglantine@babbelproductions.com
Communication, relations médias : prod.sonicprotest@gmail.com
Relations publiques : sabrina.durand@babbelproductions.com
Régie générale : joxebaptiste@gmail.com

WORKSHOP avec CLAIRE BERGERAULT

Jeudi 21 et vendredi 22 septembre / 10h30-12h30/14h-16h30 / Eglise Saint Merry
Cette année encore, CRAK propose un stage d’improvisation aux musiciens amateurs et professionnels, dans le prolongement de ceux qu’organise de façon hebdomadaire l’ONCEIM à l’église Saint Merry.

Chanteuse et accordéoniste, Claire Bergerault participe à plusieurs projets dans le domaine de la musique improvisée, expérimentale, ainsi que celui de la musique contemporaine. Que ce soit à la voix seule ou avec l’accordéon, elle se produit sur de nombreuses scènes et festivals en France et à l’étranger (Québec, Mozambique, Suisse, Belgique, etc.) et collabore avec des musiciens tels que Jean-Luc Guionnet dans le duo « Mune », Thomas Tilly et Fabrice Favriou dans « L’échelle de Mohs », Jean Sébastien Mariage, Benjamin Duboc, Pascal Battus, Eric Brochard, Will Guthrie, etc. Elle a chanté dans divers projets de musique contemporaine avec Pascale Criton, François Rossé, Simon Steen Andersen ou Nick Halett. Dans le but de continuer l’expérimentation sonore à l’échelle de l’orchestre, elle fonde en 2010 Le Lobe, ensemble de 23 musiciens improvisateurs, dont elle est la directrice artistique. Sensible aux projets unissant différentes pratiques artistiques, elle réalise des performances mêlant les arts plastiques : Shana Moulton, Alexandre Burton, Iris Schiller; la danse avec la Compagnie La Cavale ou Alea Citta, le théâtre avec la Compagnie La divine comédie ; l’écriture et la poésie sonore avec Emmanuel Adely et Frédéric Dumond. Elle transmet son expérience ponctuellement dans le cadre de stages et plus régulièrement au sein du CFMI de Poitiers pour des ateliers autour de la voix, l’improvisation ou la direction d’orchestre. Sa discographie compte plus d’une dizaine de disques parus sur le label Orkesme, Nocturne Theatre Records ou le label anglais Cathnor.
Infos et réservation : eglantine@babbelproductions.com
Tarif : workshop + pass 3 soirées : 80€

BABBEL
DRAC
FRANCE MUSIQUE
MUSE
MAIRIE DE PARIS
SACEM
SPEDIDAM